mercredi, janvier 24, 2007

Cyber-Réflexions 3 de 4

** Ne pas oublier qu'il s'agit de mes humbles réflexions et perceptions. Toute ressemblances avec qui que se soit dans mes exemples cités, ne sont le fruit que du hasards (sauf pour ceux dont je donne le lien, biensûr !) ****


C'est ce gentil jeune homme qui m'inspire ce matin ( et ça me permets de focusser sur autre chose que cette entrevue ;-)))).

Pauvre ti-pit, victime de sa popularité soudaine. Un gentil garçon qui s'est laissé emporté au gré de sa notoriété grandissante. Il me semble un bon gars....un trop bon gars peut-être se qui rend son image encore plus difficile à croire. Et pourtant, selon les dires, il serait tout aussi mignon et charmant en vrai !

Alors, pourquoi s'acharne-t-on sur lui ?

Simple : Dans le cyber-monde des liens se créer à la vitesse de la lumière. On échange, on se dévoile. Par-contre, contrairement au réel, on ne sait pas à qui cette personne de confiance se confie. Et ça fait quoi ? Notre perception des écrits de l'autres devient altérée par les nouvelles informations venant de cette trop jeune cyber-amitié.

Ceux que l'on croyait nos amis, deviennent plus critiques envers nos écrits et nos commentaires ? Pourquoi ?

Car tout à coup, en laissant aller quelques brides intimes sur l'autre, il acquiert une certaine attention de la nouvelle personne (ou des nouvelles). L'ami trop occupé à écrire délaisse l'amitié et se concentre sur la nouveauté ?

Le pire, dans ces affaires là, c'est de se rendre compte que la personne dont on croyait se rapprocher, s'est rapproché d'une autre personne que soi, et ce, sous notre propre nez. On se sent trompé, dupé, fou****.

J'ai lu, un peu plus tôt cette semaine de la grande déception :

«Comment pourrais-je lire des mots d'Amour qui ne me sont pas destinés»

C'est rough en esti ça ! C'est rough parce que quelqu'un, quelque part à créer de la confusion chez l'autre.

Dans l'exemple de ce matin, c'est un gros mal entendu....ou encore de belles grandes excuses pour ne pas assumer se qui était prévu au départ. C'est toujours difficile d'avouer nos vraies intentions de départ quand on se fait pogner les culottes baissées !

On ne lira jamais des phrases comme :

« Oui, oui, j'ai voulu te faire chier en me faisant passé pour un anonyme»

« Oui, oui, je t'ai raconté des belles grandes histoires parce que je manquais d'attention»

«Oui, oui, je l'aime mon mari, mais toi tu me donnes plus d'attention que lui »

« Finalement, ma femme est pas mal plus belle que toi. L'image que je m'avais créer de toi ne correspond pas à la réalité. J'vais tenter de m'en trouver une autre pour m'amuser »

Nope ! On ne lire jamais les vraies intentions derrières les échanges cyberniques.

Mais encore, on pourra toujours lire entre les lignes.....mais se sera TOUJOURS selon notre perception !

Comment s'en sortir ?

Pour ma part, je ne m'implique dans aucun échange en privé AVANT que ces personnes rentrent dans mon monde réel. À partir du moment où je sais à qui j'ai vraiment affaire....là je mets des énergies dans une amitié potentielle.

Mais ça, c'est moi !

***

Ajout : Bon, un autre qui quitte la Blogusphère....Un vieux 10$ que c'est parce qu'on a créer de la confusion chez-lui ! *soupir*

10 commentaires:

Lyne-la-lune a dit...

Je suis totalement daccord avec vos propos ! Lire entre les lignes laisse tellement de place à la perception, à la subjectivité. Le virtuel reste virtuel; la réalité est tout autre chose. Faudrait-il toujours signaler aux lecteurs la fiction de nos propos ? Faudrait-il toujours confirmer là où la réalité entre en ligne de cause ? Peut-être que ça éclaircirait les relations virtuelles, mais l'interprétation et la présomption auront toujours leur place. Elles l'ont dans la réalité, imaginez maintenant dans le monde virtuel...

N'en tiens qu'à nous même, en tant que blogueur, d'assumer nos mots et d'essayer de ne porter aucun jugement et surtout, de ne pas se laisser guider par une perception, justement, parce qu'on ne connait pas la VRAIE personne derrière la virtualité.
Voilà... Ce monde virtuel est un monde où les gens sont fragilisés car ils abaissent souvent trop leurs barrières.
Mon opinion !

Une femme libre a dit...

Quand le virtuel prend complètement la place des interractions réelles, c'est dangereux. Tant qu'on peut prendre les choses au second degré et s'en amuser, tout baigne. Mais pour certaines personnes vulnérables, ça peut être un piège qui les retient peut-être d'aller chercher de l'aide, car ayant toujours des interlocuteurs disponibles, leur solitude et leur détresse est diluée par ces discours avec des personnes idéalisées.

C'est un grave problème dans notre société, la solitude, mais je déborde du commentaire à votre intéressant billet, Lady.

Quand on vit avec des gens, qu'on a une vie amicale et affective occupée, le net est un plus, les blogs c'est là pour le fun. Mais quand on est vraiment seul, c'est parfois le seul contact dans une journée. Je ne sais pas trop quoi en penser. Ça me rend triste. Je devrais pourtant savoir depuis le temps qu'on ne peut pas changer le monde...

Francis a dit...

Salut Lady,

Oufff, j'étais plus que du pour une mise à jour. Je traine, je traine....

l'Homme Au Kilt a dit...

tu as tellement raison, j'espère que plusieurs vont lire ta chronique et surtout la comprendre

Lady_Marian a dit...

«j'espère que plusieurs vont lire ta chronique et surtout la comprendre » - L'homme au kilt

Contente de voir que vous, vous l'avez compris....mon chum m'a demandé si j'avais pris de la droye !! Lollllllll ! ;-)))

@ Femme libre : pas de trouble, vous pouvez écrire aussi long que vous voulex !

@ Francis : c pas que vous en avez manqué des bout....je fais surtout référence au Réseau Patate et à l'expérience vécu par certains Blogueurs ces temps-ci sur le même genre de Réseau.

Bonne Journée @ Tous !

Lady....qui fly à matin !

Lady_Marian a dit...

«Mais quand on est vraiment seul, c'est parfois le seul contact dans une journée. Je ne sais pas trop quoi en penser. » -Femme Libre

Se sera sûrement le sujet de la dernière partie de cette série de billets !

;-)

Lady !

pupuce23 a dit...

Quel post, il porte à réfléchir. J'avoue que je me suis fait pogner dernièrement...Mon cercle d'amis étant très restreint, voire quasiment inexistant, le web était mon seul moyen de pouvoir échanger avec d'autres personnes de mon âge. Et comme je n'aime pas la solitude, et que je suis sociable et que j'ai besoin de voir du monde, et bien cela a créer une drôle de relation avec une certaine personne. Même que j'ai failli briser mon couple pour lui... Cependant, je me suis ouvert les yeux et je me suis rendu compte que tout ça était surréaliste! Que j'étais folle de faire cela. J'ai donc mis un stop, j'avoue avoir été assez directe avec lui, il a été blessé, mais bon, c'était l'avenir de mon couple dont il était question, et je n'avais nullement le goût de perdre ce que j'ai de plus précieux à mes yeux, c'est-à-dire mon chum... Il n'a pas su comprendre et l'accepter, alors cette semaine j'ai terminé cette relation qui existait depuis août dernier. Et maintenant, j'ai appris de mon erreur.. Le web demeure le web.. Je suis ici que pour m'amuser et me divertir, sans plus. Et je suis moi aussi sur Réseau patate, c'est là que J'ai rencontré mon chum il y a 3 ans, et j'y suis retourné la semaine dernière.. Cependant, je n'ai pas discuté énormément, et tout ceux qui venaient me voir étaient clairement avertis que c'était uniquement et purement amicale.

Alors Lady, oui il est facile de se faire avoir avec le web et de se faire prendre à son propre jeu. Et je crois sincèrement, que parfois nous ne devons pas y aller de sous-entendus, surtout si le but n'a pas été clairement identifier au départ. Car cela fini toujours par créer des attentes et des espoirs à l'autre personne, alors qu'en fait, il n'en est point!

Lady_Marian a dit...

Ha ! Pupuce ! Vous me faites «plaisirs» avec votre conscience et votre humilité !

C'est un peu la raison de mes posts «cyber-réflexion»...pas du...comment dirais-je...pas question de faire la morale. Mais plutôt question de mettre en garde !

J'en ai tellement vu en 6 ans....tellement....Cette foutue dynamique dans laquelle les gens perdent gros...trop gros pour une illusion !

Illusion causé par la perception....la notre, celle de l'autre !

Vous dites : « surtout si le but n'a pas été clairement identifier au départ. Car cela fini toujours par créer des attentes et des espoirs »

C'est exactement se que je veux dire par créer de la confusion chez l'autre.

Les non-dits sont aussi dévastateurs (sinon plus) que se qui est dit ouvertement.

Ceci dit, comme je suis douée d'une empathie hors de l'ordinaire ( déformation professionnelle ;-) je ne peux qu'être attristé de savoir que des pauvres gars (ou femmes) se font jouer dans l'dos avec ces «games» supposément innofensives.

Tk ! VOUS avez su être CONSCIENTE et éviter le pire. C'est tout à votre honneur Bella !

Mais encore, ne vous tapez pas sur la tête....cette «écartade» se devait peut-être nécessaire pour apprécier la personne qui vous accompagne dans le réel : in good time AND bad times !

Bonne nuit à tous.....

xxx

Lady !

SP4M a dit...

Gentil jeune homme, c'est ben gentil ça! :)

Karla a dit...

Ca ma belle, j'ai compris ca assez vite!!!
Par contre, je dit ce que j'ai a dire! Meme mes vraies intentions! Et comme je suis toujours bien intentionné, disont que je suis a l'abri de ca!!!
Mais aussi, je ne tient pas a etre amis(es) avec tout le monde de la blogosphere!!! Je me contente de mon petit entourage cybernétique et je les invite a souper!!!