lundi, février 19, 2007

Les enfants et le divorce ( Part II )


Je disais donc que j'étais passablement outrée que l'on avait déjà décidé pour moi avec lequel parent je devais habiter. Ma mère m'a manipulé royalement sur ce point. J'en ai eu conscience plusieurs années plus tard lorsque j'allais vivre avec Ti-Guy....j'avais maintenant 20 ans.

On m'a fait croire, à l'époque du divorce qu'il était TOUT À FAIT normal que les gars habitent avec papa et les filles avec maman !

Mais si je vous disais, qu'en fait, mon frère s'est senti abandonné par sa mère. Il l'a boudé pendant près de 4 ans. Il la détestait....pas pour se qu'elle avait fait à notre père, mais de l'avoir abandonné lui aussi.

Avec le recul, nos tempéramment respectifs font que mon père et moi étions beaucoup plus compatibles, et c'est la même chose pour frérot et maman.

Fait que j'ai due vivre 2 deuils......ben 3 en fait : mon père, mon frère et ma famille ( qui incluait les animaux de la ferme, dont mes 2 chiens ).

Et pourquoi ça se passa comme ça ?

Simple : c'était le début de la vague des divorces. Peu de jurisprudence....et une grosse part économique !

D'une part, ma mère ne voulait pas passer pour une mauvaise mère en abandonnant ses deux enfants. De plus, son chum ne voulait pas de deux enfants. J'étais gentille, calme, intellectuelle, ça pouvait passer mais pas deux, surtout si mon père n'avait pas les moyens de donner une grosse pension à ma mère.

Mon père lui, n'avait pas les moyens de se battre pour avoir ma garde. Il travaillait la nuit et avait la ferme, mais pas assez de revenus pour se payer un avocat.

( Parce qu'il faut dire que ma mère s'est toujours venté de lui avoir TOUT laisser....mais elle omet de dire qu'elle lui a laissé les créanciers aussi. L'Hypothèque, la marge de crédit loadé, et le compte de Sears sur lequel elle venait de mettre les 4 appareils flambants neufs....quelques SEMAINES auparavent ! ).

Mais c'est pas ça le point, l'affaire est de se rendre compte un moment donné que les parents ont pensé à eux d'abord et avant tout dans leurs choix, sans se soucier de l'impact car ils croyaient que les manipulations resteraient inconnus de l'enfant.

Comme si l'enfant ne se souviendrait pas. Lolllll !

Mon père a tout de même «avoué» ses tords. Il aurait pu faire des efforts pour sauver son couple....Mais encore, quand je regarde tous les efforts que Sailor a fait pour sauver son mariage, j'me dis que Ti-Guy n'aurait jamais pu faire mieux. Bref !

***

J'me souviens de ces lettres que ma mère me donnait le vendrdi pour amener à mon père. Et câlissse que ça me faisait chier de faire le postier. Déjà que mon père en arrachait, quand il me voyait tendre cette lettre il voulait juste la sacrer dans l'foyer.

Pis sans le rendait bourru.....je sais qu'il ne m'en voulait pas d'apporter ces lettres, mais encore, c'est moi qui écopait. Il devenait perturbé et je le connaissais assez pour le «sentir». Malgré mes 12-13 ans, ce divorce et ces changements m'avaient fait vieillir. Je comprennais assez bien les états d'âmes des grandes personnes....et leur pourquoi !

Le peu de temps que j'avais avec mon père était toujours terni un ti-peu par ces foutus lettres !

***

Un peu plus tard, le divorce était réglé, elle me demanda d'apporter une autre lettre à mon père. Ça faisait sûrement 2 ans que je faisais le porte panier. J'me demandais ben de kessé qu'elle lui voulait.

Quand je suis arrivé, mon père avait la jambe dans le plâtre. Quand j'ai vu ça, j'me suis dis : vraiment pas le temps pour une lettre de ma mère et je l'ai sacrer dans l'feu moi-même et pris soin de mon papa tous le week-end.

Quelques semaines plus tard elle me demanda si j'avais remi la lettre à Ti-Guy. Je lui répondis simplement que non, car il filait pas, pis j'voulais pas y faire de la peine.

Lolllllll ! Pôvre maman ! Ça faisait 6 mois que son chum était retourné vivre avec son ex ( il ne pouvait pas se passer de ses filles....et nous nous sommes ramassées dans un 3 1/2 et sans le sous ) et voilà que ma mère avait écrit une longue lettre d'amour à mon père pour lui demander si elle (nous) pouvions revenir à la maison.....et moi j'câlisse la lettre dans l'feu !

Elle écrivit une nouvelle lettre et lui fit parvenir par la poste cette fois-ci.

Il ne répondit même pas ! Tu fourres Ti-Guy juste une fois ;-)))))

Par le temps que cette lettre se rende, le chum de ma mère était revenu. Nous habitions toujours ce 3 1/2 et je devais dormir sur le divan. J'ai dormi sur ce putain de divan pendant 9 mois. Mais bon, maman était heureuse et son chum, ben c'était un bon adulte significatif.

( Mozussss.....faut que j'aille faire mon souper moi-là ! )

À SUIRE......

6 commentaires:

Tangerine du Québec a dit...

Faire ton souper!! Tu nous laisses là impatients de connaitre la suite!
J'espère que tu seras assez en forme pour continuer ce soir :D

Dame Galadriel a dit...

Lol! la lettre d'amour dans le feu m'a fait penser à plein de jeux de mots! Je vais m'abstenir de les dire parce que s'ils me font rire c'est peut-être parce que je suis fatigué!

J'ai bien hâte de voir la suite! On appelle ça tenir son public en haleine :)

Francis a dit...

Tout un post ça Madame. Vraiment bon. J'ai hâte de voir la suite.

Salut !!

Lady_Marian a dit...

«Lol! la lettre d'amour dans le feu m'a fait penser à plein de jeux de mots! » -Dame G

N'oubliez pas que je ne SAVAIS PAS se dont il s'agissait.....

J'y reviens tantôt !

;-)

Lady !

Dame Galadriel a dit...

Désolé, je ne voulais pas vous offenser, une semaine avec peu de sommeil parce que le petit dernier ne dort pas ...ça fait pas toujours réfléchir :(

Lady_Marian a dit...

«Désolé, je ne voulais pas vous offenser, » -Dame G

Pas offensée du tout !

;-)

Lady !